Nos valeurs

Animer les marchés pour être proche des consommateurs

Les marchés paysans de l’ADEAR 13 permettent à une centaine de producteurs autonomes de vivre dignement de leur métier en proposant des produits frais, locaux, de saison et de qualité à des consommateurs responsables.
Ce sont des lieux de convivialité et de rencontre où l’échange est favorisé.

Un modèle d’agriculture y est défendu par une transparence dans les modes de production et par la valorisation de pratiques agricoles inscrites dans une démarche d’agriculture paysanne.

Nous développons des animations afin de sensibiliser les consommateurs à nos pratiques agricoles et de les rapprocher de nos paysans.

MARCHÉS DATES ANIMATIONS PRODUCTEURS IMPLIQUÉS
Cours Julien 20/04/16 Fête des laits et du fromage Stéphane BRUNA (fromages de chèvre et vache), Claude COSTE (fromages de brebis), Stéphanie DEVILLE (fromages de chèvre), Luc FALCOT (brousse du Rove / produit "sentinelle slow food")
Cours Julien 18/05/2016 Fête de l’ADEAR ADEAR 13
Cours Julien 15/06/2016 Fleurs comestibles Philippe Makeeff (Horticulteur)
Cours Julien 06/07/2016 Aïl et huile d’olive : toutes les fragrances estivales ! /
Cours Julien 27/07/2016 Tomates, la pomme d’amour dans tous ses états ! BENHIDA Jamal et CARREIRAS Anthony (maraîchers)
Cours Julien 17/08/2016 Animations Glaces : un peu de fraîcheur ! Jérôme Laplane (maraîcher)
Cours Julien 21/07/2016 Animation Pains et Pâtes Longo Maï, La Bastide Blanche, La Paline (Boulangers)
Cours Julien 26/10/2016 Animation courges : nous ne sommes pas des courges ! Famille Decomis (maraîchers)
Cours Julien 09/11/2016 Plantes sauvages et balades urbaines Dorothée PIN et Cécile REYNAUD (pépiniéristes)
Cours Julien 16/11/2016 Laines : dans le moutons, tout est bon ! Atelier tricot... Longo Maï et RICHARD Margali
Cours Julien 14/12/2016 Marché de noël /

Charte et Règlement Intérieur

  • Une charte plus qu’un outil réglementaire, précise les orientations spécifiques des marchés de l’ADEAR 13, vers une Agriculture Paysanne.

Charte des Marchés Paysans

  • Le règlement intérieur permet d’assurer le bon fonctionnement des marchés. Il est accepté et signé par chaque nouveau producteur. Il traite des conditions d’entrée des producteurs, du fonctionnement global du marché, de la vie du marché, du lien entre les marchés et l’ADEAR 13, le cas échéant des conditions d’exclusion.

Règlement intérieur des Marchés Paysans ADEAR 13
Règlement intérieur des Marchés Paysans BIO ADEAR 13


Essaimer un réseau de marchés paysans

Pour les producteurs agricoles, le fait de vendre leur production en direct sur un marché paysan est une possibilité de se réapproprier une partie de la valeur ajoutée de leur production en s’adressant directement aux consommateurs. Ce mode de commercialisation a par conséquent un intérêt économique non négligeable en permettant une meilleure valorisation des produits. Le marché paysan est ainsi un réel outil du développement rural en contribuant à l’installation et la pérennisation de fermes adaptées à ce mode de commercialisation.

La création de marchés paysans permet par ailleurs de faire une distinction entre les marchés classiques de revendeurs où les producteurs ont souvent des difficultés à obtenir une place et ces marchés spécifiquement créés pour promouvoir une agriculture en circuit court.

Le marché paysan est un outil de transmission et d’échanges des producteurs. Il a par conséquent un véritable rôle de pédagogie alimentaire pour les consommateurs. Il est important de préciser que l’échange avec les consommateurs est également important pour les producteurs qui peuvent ainsi avoir un retour direct sur leur production.


Témoignages

« Pour les producteurs, en plus de la possibilité de vendre directement notre production, le principal intérêt des marchés paysans est de pouvoir se retrouver ensemble chaque semaine pour discuter de nos problèmes respectifs et de notre façon de vivre. C’est un lieu d’échange et cela crée du lien social entre les paysans. »

« Au fil des années, on s’est rendu compte que les marchés paysans que l’on a contribué à créer étaient devenus un véritable service public. Les paysans dont revenus dans la cité et ont répondu à une véritable carence en produits frais. »